Estampage à chaud

Rien de surprenant à ce que l’estampage à chaud soit rapidement venu complémenter le forgeage à froid dans l’industrie automobile. L’utilisation d’un flan chauffé qui prend forme et durcit rapidement dans le moule permet de fabriquer des pièces plus grandes, plus résistantes et plus complexes que jamais. Il en résulte un moins grand nombre de pièces structurelles par véhicule, avec 30 à 35 % de réduction du poids des pièces individuelles. Cela impose naturellement des exigences lourdes sur l’acier à outils servant à fabriquer les moules. Par exemple, pour fonctionner en toute fiabilité aux températures de l’acier à outils, il doit posséder une conductivité thermique et une limite d’élasticité à chaud excellentes, ainsi qu’une forte résistance et une ductilité élevée. L’estampage à chaud constitue en lui-même un avantage considérable par rapport aux méthodes de production traditionnelles. Choisir le bon acier à outils permet de tirer pleinement parti de cet atout. Les aciers Uddeholm permettent d’éviter les problèmes courants en optant directement pour une production en plus grande série et plus prévisible, et pour des temps de cycle plus courts.

Uddeholm Dievar

45%

Résistance à l'usure à chaud

80%

Résistance à la déformation plastique

75%

Résistance de vérification à la chaleur

85%

Résistance à la fissuration prématurée

Uddeholm Orvar Supreme

40%

Résistance à l'usure à chaud

40%

Résistance à la déformation plastique

60%

Résistance de vérification à la chaleur

50%

Résistance à la fissuration prématurée

Uddeholm QRO 90 Supreme

55%

Résistance à l'usure à chaud

60%

Résistance à la déformation plastique

80%

Résistance de vérification à la chaleur

35%

Résistance à la fissuration prématurée

Contactez-nous pour de plus amples informations


Share it